GéoTraitements

GéoTraitements

Le développement de GéoTraitements

 capture d'écranLe Système d'Information sur l'Eau dispose de nombreuses données accessibles au travers de services de diffusion interopérables. Ils répondent à la grande majorité des besoins d'accès à l'information, tout au moins lorsqu'il s'agît de consulter, de visualiser ou de charger des données simples. Le cas échéant, le recours à des services plus spécifiques est incontournable. Deux jeux de données, qui plus est cruciaux pour le SIE, tombent sous ce constat : les référentiels hydrographique (BD CARTHAGE) et hydrogéologique (BD LISA) français.

Concernant le premier d'entre eux, la BD CARTHAGE, sa visualisation est certes possible via des méthodes traditionnelles (WMS par exemple). Cependant, l'utilisateur d'un tel référentiel cherche fréquemment à répondre à des questions plus élaborées, comme connaître l'amont d'un point sur un cours d'eau.

 capture d'écranLe cas de la BD LISA est quelque peu différent. Ce référentiel fournit l'état de connaissance actuel sur les acquifères recensés sur le territoire français, et ce, en quasi 3 dimensions (l'ordre d'empilement des entités est connu, mais pas leurs profondeurs). La visualisation même de ces données est délicate et nécessite des appels paramétrés sur les entités ou les niveaux d'enfoncement souhaités. De plus, la possibilité de générer un log virtuel au droit d'un point est une fonctionnalité quasiment indispensable pour tirer pleinement parti de ces connaissances.

 Les GéoTraitements ont donc été mis en place dans l'optique "d'outiller" ces données. Ils proposent donc respectivement sur chaque référentiel un point d'accès conforme au standard OGC:WPS (Web Processing Service) permettant de manipuler les données sous-jacentes. Deux démonstrateurs viennent illustrer l'intégration possible de tels services dans un client cartographique.

Dernière mise à jour le 21.07.2016