Architecture et organisation de systèmes répartis

Architecture et organisation de systèmes répartis

Identifier en amont les solutions les mieux adaptées aux enjeux d'urbanisation du SIE.

Le Système d'Information sur l'Eau est un système riche et complexe, avec une forte répartition des acteurs, des outils et des fonctions qui le composent. Cette répartition pèse en effet fortement sur les phases de construction et d'urbanisation d'un tel système, tant au niveau technique qu'organisationnel. C'est pourquoi le pôle INSIDE a fait de l'architecture des systèmes distribués l'une de ses priorités, en étudiant la possibilité d'organiser et de proposer et développer des solutions techniques pour cette organisation distribuée,  génératrice de valeur pour le SIE.

Les pistes d'études ne manquent pas, seules les priorités à leur affecter sont délicates. Parmi les verrous techniques, on peut citer

- La synchronisation de données multi-sources, ou comment unifier en continu un référentiel mis à jour par des partenaires dont les périmètres se recouvrent partiellement ? Comment rapprocher ou fusionner ces données, tout en détectant et en résolvant les éventuels conflits ?

- L'utilisation du « cloud computing » pour optimiser les architectures, pour faire face aux variations de charge, pose d'autres problèmes tant techniques qu'organisationnels et juridiques. Comment ces nouvelles approches peuvent elles être utilisées dans un univers réparti, pour répondre aux besoins de services web cartgographiques imposés par Inspire ?

- L'administration dans le temps de certaines données partagées entre systèmes et établissements pose elle aussi son lot de questions, et renvoie à des disciplines proches du Master Data Management : quelles règles d'administration et de gouvernance mettre en place afin d'éviter que la parution de nouvelles versions d'un jeu de données ne mette à mal l'ensemble des systèmes interconnectés ? A l'inverse, quelles contraintes bânir sous peine de figer l'intégralité de l'édifice ?

- D'autres domaines encore peuvent apporter des visions originales à ces problématiques, comme l'élévation de la question du niveau Données à celui de la Connaissance, et l'application des approches et techniques propres au WebSemantique et aux LinkedData, dans un contexte où le SIE doit pouvoir être en lien avec d'autres systèmes nationaux ou internationaux.

Dernière mise à jour le 01.02.2017